Questions fréquentes

La loi décrit précisément ce rôle. Le syndic est le garant de l’application de ce qui est prévu aux statuts.

  • Le syndic doit tenir les comptes de la copropriété de manière régulière, juste et transparente, organiser la répartitions des charges communes de l’immeuble.
  • Le syndic vérifie la conformité du contrat d’assurance incendie.
  • Le syndic organise les réunions d’Assemblee Générale.
  • Le syndic veille au bon fonctionnement et au bon état général des bâtiments et de leurs équipements communs.
  • Le syndic commande les travaux et les réceptionne.
  • Et bien plus encore.
BasicSyndic.be est spécialisé dans la gestion des tout petits immeuble de 2 à 7 appartements.
Ses honoraires sont réduits car :

  • Peu de problèmes techniques complexes se posent dans ce type d’immeubles.
  • Il y a souvent un copropriétaire passionné qui veut bien faire le relevé des quelques compteurs, discuter avec les corps de métier…
BasicSyndic.be vous garantit entre autre une comptabilité juste et organise l’Assemblée Générale annuelle.
Les décomptes de charges sont la photographie à un moment déterminé des dépenses communes de la copropriété. Le syndic doit transmettre au moins une fois par an ce décompte aux copropriétaires.

Le syndic fait le travail d’encodage des factures, effectue les paiements, les répartit en fonction de ce que prévoit l’acte de base, organise les appels de fonds, poursuit les retardataires et garantit de la sorte la stabilité financière.

Ce travail est contrôlé par le vérificateur aux comptes et est approuvé par l’association des copropriétaires par vote une fois par an.

Le décompte permet à chacun de comprendre les montants que la copropriété lui réclame et rend indiscutable les dettes et créances éventuelles des copropriétaires et des fournisseurs.

Non. La loi impose une réunion annuelle de l’Association des copropriétaires.

C’est l’événement le plus important de la vie d’une copropriété. Toutes les décisions importantes y sont prises. Un procès verbal est dressé par le syndic qui le communique à tous les copropriétaires. Il est la preuve écrite de l’existence des décisions prises par les copropriétaires.

Les réunions d’Assemblée Générale ne s’organisent pas n’importe comment. Des règles strictes sont imposées par la loi. Sans les suivre, l’on s’expose à ce que les décisions prises soient nulles.

Oui.

  • La maison de ville divisée en appartements.
  • Les immeubles de 2 ou 3 étages.

Ils ont besoin d’un suivi administratif régulier et d’une comptabilité claire. Un gestionnaire impartial et professionnel comme BasicSyndic.be garantit que les Assemblées Générales seront organisées dans les temps, tout en restant un moment convivial entre voisins.

Dossier d’Intervention Ultérieure.

Le dossier d’intervention ultérieure rassemble tous les documents, tels que les plans et notes techniques, de nature à faciliter la prévention des risques professionnels pendant les interventions ultérieures dans l’immeuble. La mise à jour du DIU est devenue obligatoire.

Il faut que 20% des copropriétaires en quotités en fasse la demande par lettre recommandée. Ceux-ci doivent présenter un ordre du jour au syndic qui le consignera dans les convocations.

Ce dernier a l’obligation de convoquer la réunion et d’envoyer les convocations dans le mois qui suit la demande formulée par écrit.

Les réunions extraordinaires sont généralement organisées dans le but de prendre une décision en urgence.

Non.

Dans un souci de transparence, il est imposé au syndic de rendre la comptabilité et certains documents accessibles on line.

BasicSyndic.be offre cette prestation via son espace clients sans supplément de prix.